Le site de la Communauté des Ginoux

Branche belge de GINOUX Jean-Pierre

Consignes d'utilisation de l'arbre
Cliquer sur l’étoile pour se rendre à la page de la famille de l’individu. Dans le cas de plusieurs mariages pour un même individu, cliquer sur les étoiles de gauche à droite dans l’ordre des mariages.
Les ascendants de Fernande FABRE et Lucien GINOUX sont indiqués par la couleur violette
 

Jean Pierre GINOUX et Madeleine Honorine FABRE

Jean Pierre est né en 1825 à La Roque d’Anthéron. Trois générations avant Fernande et Lucien, une union des lignées GINOUX et FABRE se constitue. Jean-Pierre GINOUX se marie le 16 février 1851 à La Barben (Bouches du Rhône), avec Honorine Madeleine FABRE née le 18 juin 1835 à Charleval, petite fille de Jean Joseph Narcisse FABRE et de Thérèse IMBERT  et fille du fils ainé, Joseph FABRE et de Marie GUITTON.

Actes d’Etat civil de ce couple

Le 11 janvier 1852, naît Victor Jean Baptiste GINOUX à La Barben. Son père, Jean-Pierre GINOUX est rapidement arrêté (début février 1852) en tant que chef d’une société secrète probablement d’obédience républicaine formée en réaction au coup d’Etat de Louis Napoléon Bonaparte le 2 décembre 1851. Il est emprisonné à la maison d’arrêt d’Aix en Provence. Madeleine Honorine FABRE reste seule avec l’enfant à La Barben.

Extrait du registre d'écrou ( du 9 février 1852 au 11 juin 1853) de la maison d'Arrêt d'Aix en Provence

Jean-Pierre est relâché par grâce accordée par le Chef de l’Etat le 2 février 1853 (un an de prison).

Le couple et l’enfant s’installent, alors, à Mérindol (Vaucluse). A l’âge de 18 mois, le 31 juillet 1853, Victor Jean Baptiste, dit Baptistin décède à Mérindol. Honorine va mettre au monde un autre garçon, Victor André GINOUX né le 18 juin 1854 à Mérindol.  Malheureusement, sa maman décède, encore jeune, le 30 décembre 1859 à Mérindol (Vaucluse) à l’âge de 24 ans. Jean-Pierre se retrouve à Mérindol, seul pour élever ce petit garçon de 5 ans 1/2.

Il va se remarier, 7 mois après, avec Marthe BELLUGUET, une femme du village voisin de Puget.