Le site de la Communauté des Ginoux

Les GINOUX du Piémont

Cette branche des GINOUX (ou GIGNOUX) vit dans des vallées vaudoises du Piémont italien (ou plus largement du diocèse de Turin) et dauphinoises (notamment à Cervières dépendant de la république des escartons de Briançon) .

  • Les GIGNOUX de Cervières (Hautes Alpes) vivent en république des escartons de Briançon. Les recherches sont en cours avant publication.
  • Les GINOUX dit JANAVEL restés au Piémont italien. Les recherches sont en cours avant publication.

Une famille GINOUX du Val Pelice (Piémont versant italien) émigre vers la fin des années 1400 à Lourmarin. C’est l’époque d’une émigration massive provenant principalement des Alpes vers la Provence et le Comtat Venaissin.

D’un côté, dans les Alpes, l’agriculture de montagne est en pleine mutation. L’élevage se généralise tout en ne demandant pas beaucoup de main d’oeuvre. De nombreux paysans n’arrivent plus à nourrir suffisamment leurs familles. De plus, dès 1494, démarre la première guerre d’Italie menée par Charles VIII. Les paysans sont prêts à partir.

De l’autre, la France du sud a subi la guerre de cent ans qui a dévasté les campagnes notamment par le pillage des troupes. De 1315 à 1340, de terribles hivers ont raréfiées les récoltes. S’en sont suivis des famines (celle de 1350 en Provence). Enfin, la peste noire a sévi de 1350 à 1450. Toutes ces calamités ont diminué de façon drastique la population en âge de travailler. Les seigneurs locaux et les ordres religieux sont prêts à accueillir de bons travailleurs venus d’ailleurs.