Le site de la Communauté des Ginoux

Un GINOUX sur les traces de ses ancêtres (2)

la suite de l'été 2019 en 2021

Eté 2021, nouveau séjour près de Briançon dans les Alpes. Nous avons randonné sur la commune de CERVIERES au pied du col de l’Izoard et tout près, à vol d’oiseau, de la frontière Italienne. Ici la frontière suit des crêtes surplombant la vallée des Fonts de Cervières où coule le torrent la Cerveyrette. Ces crêtes culminent à une altitude moyenne de 2500 m et délimitent les communes de CERVIERES et MONTGENEVRE avec la commune de CLAVIERE en Italie.

Arrivés en voiture dans la vallée de la Cerveyrette (merveilleuse vallée dont on ne se lasse pas), nous nous garons au hameau de la Chau (1900 m), à mi-chemin de cette vallée en cul de sac. Nous trouvons tout de suite une direction « Lac GIGNOUX ». Comme en 2019, nous avons le sentiment bizarre d’une proximité avec les ancêtres et cela nous stimule pour affronter les 600 mètres de dénivelé qui nous attendent. Le sentier grimpe dans d’immenses alpages parsemés de petits lacs, plus ou moins à sec dans la période. Aux détours du sentier des marmottes détalent et nous sifflent.

Le lac Gignoux (2329 m) lui, est dans un cadre plus austère. Il s’étend sur une superficie de près de deux hectares dans le paysage très minéral du massif du Chenaillet. Nos voisins italiens l’appellent « Lago du sette colore » (lac des sept couleurs) à cause des différentes teintes de bleu.

Nous poursuivons la randonnée pour atteindre la frontière italienne quelques centaines de mètres plus haut par un large sentier sur une belle pente forte et courte (heureusement car il fait chaud). Nous atteignons d’abord le col de Saurel puis la cime de Saurel (2451 m) d’où nous pouvons apercevoir Montgenèvre et Clavière. Nous sommes en Italie. Après une courte pause casse-croûte, nous redescendons directement sur le lac où se rafraichissent quelques jeunes ados d’un groupe d’italiens. Bien sûr, il est magnifique le lac GIGNOUX ! comme la famille……GINOUX

Peut-être l’année prochaine pour un nouvel épisode.

Bien à vous,

Robert et Josette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.