Le site de la Communauté des Ginoux

Mimétisme des papillons et évolution des espèces

Présentation par Jean-Noël, le 20 mai 2023, au cours des cousinades à VILLEFORT en Lozère

Bonjour à tous,

Je vous présente deux espèces de papillons (non interfécondes) qui se ressemblent car l’une a mimé l’autre pour éviter d’être dévoré par les prédateurs. Voici la planche concernant le mimétisme chez les espèces d’insectes, ici des lépidoptères rhopalocères capturés en Angola.

Deux grandes familles sont représentées sur cette planche :

  • Les Danainae : Danaus chrysippus (marron depuis toujours).
  • Les Nymphalinae : Hypolimnas misippus (femelle à l’origine noire avec ronds blancs qui est devenu marron par mutation génétique).

Sur cette planche, on peut voir l’expression génétique qui montre les différentes formes de femelles sur lesquelles on peut observer des traces de marron et de noir et blanc : exemple un Hypolimnas normalement marron mais avec les traces de ronds blancs et de fond noir, expression de son lointain ancêtre.

Danaus chrysippus
Hypolimnas misippus

L’évolution a créé par la voie de la sélection naturelle un papillon (Hypolimnas), qui autrefois était noir blanc, il y a quelques milliers d’années. La femelle de ce papillon est actuellement marron et très ressemblante, voir identique au Danaus (Petit monarque).

Le monarque africain (Danaus, petit monarque), ne subit pas de prédation car il est immangeable pour beaucoup de prédateurs, la chenille se nourrit de plantes toxiques (latex).

 La femelle de l’Hypolimnas subit une forte prédation, la sélection naturelle a ainsi favorisé sa ressemblance au papillon toxique, et a conservé les femelles qui ressemblaient au petit monarque.  Les individus épargnés se sont reproduits avec cette mutation favorable donnant des descendants ressemblant de plus en plus au petit monarque (Danaus Chrisippus) au fil du temps (millions d’années).

Toute variation génétique due au hasard, si celle-ci est bénéfique pour l’espèce, est conservée par la sélection naturelle (voir les Phalènes du bouleau de Ch. Darwin (P4 & P5) ou l’histoire du Sphinx de Darwin).

C’est ainsi que se créent de nouvelles espèces.

Phalène du bouleau
Sphinx
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x