Le site de la Communauté des Ginoux

Les LIVRES en partage

La sélection du mois de MARS 2024

La sélection de Josette

Christina SWEENEY-BAIRD – La fin des Hommes – édition Gallmeister

C’est un roman d’anticipation écrit bien avant la pandémie du COVID. Beaucoup de situations nous sont familières.

Ce roman qui débute en 2025 nous raconte une pandémie dont les premiers cas sont diagnostiqués en Ecosse. Le virus nommé « le fléau » ne touche que les hommes. Seuls dix pour cent sont immunisés. L’auteure suit plusieurs personnages féminins ayant toutes des fonctions  différentes : Amanda est le médecin urgentiste qui a découvert la maladie. Catherine est une anthropologue, mariée à Anthony, avec qui elle a un fils, Théodore. Il y a également Elizabeth, une jeune scientifique américaine envoyée en urgence au Royaume-Uni pour aider les équipes britaniques à développer un vaccin. Lisa est une doctorante canadienne, convaincue qu’elle sera la première a le créer. Rosamie, une jeune gouvernante Philippine doit s’occuper de deux enfants à Singapour. On trouve des articles du Washington Post rédigés par une certaine Maria Ferreira qui va consacrer sa carrière de journaliste au « fléau » et son effet sur l’humanité.

Chacune à leur manière raconte leur vie, les nouvelles obligations qui leur incombent. Aucune femme n’était préparée à ce que les hommes disparaissent de la surface de la planète.

J’ai trouvé le roman plaisant à lire, captivant et intelligent. L’écriture est simple et j’ai apprécié la façon de faire de l’autrice c’est à dire des chapitres courts et chacun d’entre eux raconté par un personnage différent.

La sélection de Marie-Claire

Jean-Christophe RUFIN – D’or et de jungle – Calmann Levy- 2024

Dans D’or et de jungle, Jean-Christophe RUFIN de l’Académie Française (à ne pas confondre avec François RUFIN !) nous raconte la préparation d’un coup d’état au Brunei commandité par les rois de l’informatique, les fameux GAFAM. Ces sociétés brassent des budgets qui dépassent ceux de beaucoup d’états, et sont opposées à toute forme de régulation qui limite leur pouvoir. D’où l’idée d’avoir leur propre état où elles auraient le champ libre… Cette fiction est en quelque sorte un mode d’emploi d’un coup d’état.
Ce roman sur les grands patrons du numérique pourrait faire sourire si le scénario n’était pas réaliste. Le récit est passionnant et addictif. Jean-Christophe RUFIN, ancien diplomate connait bien les enjeux géopolitiques et ceux de demain. 
Pour ma part, j’ai pris un véritable plaisir à me faire embarquer dans les coulisses de ce coup d’état même si ce livre fait parfois froid dans le dos tant son scénario est plausible.
PS : Alain l’a aussi dévoré !
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x