Le site de la Communauté des Ginoux

Villelaure

A l’origine, Villelaure est une villa romaine du nom de Laurus à l’époque de l’empereur romain Hadrien (117-138 après Jésus Christ. Des vestiges et des mosaïques ont été retrouvés. Un site est dédié à ce patrimoine :       villalaurus-enluberon.com

Après la guerre de 100 ans (1337 à 1453) et la peste noire (1331 à 1352), la Provence est décimée. Jean III de Forbin, seigneur de Janson et de Villelaure établit en 1512 un acte d’habitation pour 19 familles vaudoise du Piémont. Il fait construire le Château de la Reine Laure en le désirant encore plus majestueux que celui de la Tour d’Aygues voisin.

Un de ses descendant, le Marquis Joseph II de Palamède de Forbin crée une usine sucrière à Villelaure vers 1835. Il fait construire des entrepôts, des logements (pour une centaine d’ouvriers), une maison de maître, une unité de production de sucre de betteraves, puis de céréales, de garance et de chardons. Une machinerie est actionnée par une dérivation du canal de Villelaure, déployant une force motrice de 100 chevaux.

L’épuisement des terres, une attaque de pucerons viennent à bout de cette entreprise. Le  Marquis fait faillite et vend ses biens.

C’est après l’arrêt de l’activité de la Fabrique (usine sucrière) que des membres des familles PIGNOLY et GUIEN établis de longue date à Villelaure s’exilent sur l’autre rive de la Durance, à La Roque d’Anthéron et notamment au hameau du Piquet dans un premier temps.

1 thought on “Villelaure”

  1. Cet article publié en 1848 par le tribunal d’Apt, est très instructif et intéressant à lire ; le terme de la Fabrique utilisé pour une usine sucrière, indique que les lieux fréquemment appelés La Fabrique n’étaient pas réservés à la vinification.
    En dehors du vieux village de La Roque d’Anthéron, on en trouve deux autres, un au hameau du Piquet et l’autre au lieu dit les Caves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.