Le site de la Communauté des Ginoux

Crac’h

Table des matières

Situation de Crac'h

La commune de Crac’h se situe entre deux rivières Crac’h et Auray. Ce territoire est occupé par l’homme depuis bien avant l’occupation romaine. De nombreux dolmens celtes en font fois souvent précédés par une allée marquée par des grandes pierres taillées. Les Romains ont laissés de nombreuses traces notamment d’acqueducs. Le château de Kergurioné a été l’hôte de la conspiration de Pentecôte en 1719, un soulèvement des nobles contre l’împôts. En 1820, le château est détruit par un incendie. Un nouveau château est construit en reprenant les restes de l’incendie (notamment des boiseries datant de Louis XIV) entre 1840 et 1870. Le parc du château est magnifique.

Le château de Kergurioné

Au début des années 1900, le père COUDRET, grand lecteur du quotidien Le Gaulois, grand journal du matin, possède le château de Kergurioné à Crac’h commune du Morbihan. Il est le père de Marie Josèphe COUDRET femme de Charles GINOUX DEFERMON

Il serait intéressant d’établir le pourquoi de cette acquisition :

  • est-ce une opportunité facilité par le métier de notaire (mais à Compiègne) ?
  • le père COUDRET est-il apparenté aux propriétaires de l’époque la famille MARTIN ?

On sait qu’à l’époque, le château est propriété de la famille MARTIN. Théophile MARTIN y décède en 1875. Un fils MARTIN, Alphonse, y demeure et s’y marie avec la fille d’un grand médecin de marine Jean baptiste FONSSAGRIVES. Ce dernier y séjourne de 1880 à 1884 date à laquelle il succombe du choléra.

La famille MARTIN

L'Univers du 17 octobre 1875

Jean-Baptiste FONSSAGRIVES

Le château est aujourd'hui en location pour diverses manifestations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.