Le site de la Communauté des Ginoux

ALBY GINOUX

Marie Joseph François Jules ALBY est né le 23 août 1852 à Marseille. ses parents sont Paul Édouard ALBY et Hortense Françoise PICHAUD. Son père est né à Castres (Tarn).

Marthe de GINOUX est née le 22 février 1853 à Neuilly (Hauts de Seine). Elle est la fille de Ernest de GINOUX (haut fonctionnaire des impôts) et Gabrielle Adèle PERRIN de CORVAL.

Ils se rencontrent probablement à Carregi près de Florence (Italie) où Marthe est domicilié avec son père. Jules ALBY, jeune peintre est de passage à Florence. Il est élève de Alexandre CABANEL professeur-chef d’atelier de peinture à l’école des Beaux arts de Paris. Il est également poète.

Ils se marient le 23 décembre 1879 à Marseille où habite Jules ALBY avec sa mère (103 rue Paradis). Mais Jules ALBY a un logement à Paris où il suit des cours de dessin et de peinture à l’école des Beaux Arts. Ils s’installent 12, rue Pergolèse à Paris 16ème.

Leurs 3 enfants nés à Paris 16ème :

  • Marie Raymond Édouard Jean ALBY né le 9 juillet 1882 et décédé le 11 mars 1891 à Farcy les Lys (Seine et Marne).
  • Adrienne Marguerite ALBY née le 30 novembre 1883. Infirmière durant la première guerre mondiale, elle se marie le 12 septembre 1918  à Paris 16ème avec un médecin Général Pierre COURBOULES. Elle décède le 1er février 1968 à Clermont-Ferrand.
  • Gabrielle Françoise Marie ALBY née le 14 octobre 1884. Elle est célibataire et artiste peintre. Elle décède le 6 février 1963 à Paris 15ème.

La famille possède deux domiciles : l’un à Paris, 12 rue Pergolèse puis 150 rue de la Pompe et l’autre à Farcy les Lys, villa des bouleaux, 4 avenue du Lys.

Farcy les Lys

Jules ALBY décède à l’âge de 52 ans, le 23 octobre 1904 à Dammarie les Lys. sa veuve, Marthe de GINOUX va rester quelques années, avec ses deux filles, à Dammarie les Lys où elles sont recensées en 1906 et 1911.

Actes d’état civil de la famille

Recensement de la famille en 1906, puis 1911

Décès de Jules ALBY et de Marthe de GINOUX

Tombe de la famille ALBY GINOUX à Dammarie les Lys - Photo déposée sur GENEANET

Jules ALBY peintre et dessinateur

Liste de ses peintures, aquarelles, pastels et dessins

Jules ALBY expose à partir de 1877 au Palais de l’Industrie et des Beaux arts construit sur les Champs Élysées lors de la première exposition universelle de Paris de 1855. Ce Palais sera démoli et remplacé par le Grand Palais et le Petit Palais à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1900.

Dans le Palais de l’Industrie et des Beaux Arts, s’organise, chaque année un Salon où sont exposées les oeuvres des artistes français contemporains. 

Il expose également au cercle artistique et littéraire de la rue Volney à Paris et au Salon des Cent dans les galeries de la Plume, 31 rue Bonaparte Paris.

Malgré sa formation classique, il prend goût peu à peu à la façon des impressionnistes.

  • 1877
  • Sybille
  • Aquarelle qui dénote, chez son auteur, un homme de talent ; et, cependant ALBY n’a que 23 ans.
  • 1878
  • 1879
    • La mort de Henri, duc de Guise à Blois
    • La Loggia di Lanzi à Florence sous les Médicis
  • Aquarelle
  • Cette superbe aquarelle prend les proportions d’un tableau d’histoire. Les hallebardiers et lanciers sont les uns debouts, les autres assis dans l’entrecolonnement du palais. Les uns jouent à côté du socle d’une statue de bronze dont on ne voit que les jambes. Grand style historique !
  • 1879
  • Le Toast
  • d’après un rableau de l’auteur, dessin à la plume
  • 1880
  • 1880
  • 1881
  • 1881
  • 1882
  • 1883
  • Début de la vie
  • Portrait de Mademoiselle de …
  • L’antichambre de Richelieu
  • Le foulage du blé
  • Les fagots
  • Les femmes de Marseille prenant part à la défense de la ville contre les impériaux du connétable de Bourbon
  • Aquarelle
  • Pastel
  • Aquarelle
  • Peinture, scène antique
  • Aquarelle
  • Peinture

 

  • 1885
  • 1885
  • 1885
  • 1886
  • 1888
  • 1888
  • 1893
  • 1894
  • 1895
  • 1898
  • 1901
  • 1901
  • 1904
  • Bouquet de violettes
  • Paysage de la côte bretonne
  • Vaneuse de seigle
  • La ronde des pêcheuses bretonnes
  • Dans le pré
  • Cincinatus
  • Scènes de la vie et la mort de Saint Louis
  • Sur la route
  • La Glèbe
  • XX
  • Une meule
  • Branche de cerisier
  • XX
  • Aquarelle(expo internat. de Noir et Blanc)
  • Peinture
  • Peinture
  • Peinture
  • Peinture, sa vache est d’une bonne couleur.
  • Peinture
  • Peinture 6 toiles
  • panneau de 6 aquarelles
  • 25 illustrations de son recueil de poèmes
  • Médaille d’argent expo Dijon
  • Peinture où le relief manque absolument
  • Aquar. qui vous fait venir l’eau à la bouche.
  • Expo Tennis du Grand Hôtel de Biarritz

Critique du tableau "Les femmes de Marseille prenant part à la défense de la ville contre les impériaux du connétable de Bourbon" , Moniteur des arts du 8 juin 1883

Critique de "la Ronde des pêcheuses bretonnes", journal La Vedette du 15 mai 1886

Scènes de la vie et la mort de Saint Louis exposées dans l'église de Dammarie les Lys (deux des six tableaux)

Dessin pour le concours de couverture de la revue biblio-iconographique 1897

Jules ALBY, poète

Jules ALBY et 3 de ses poèmes publiés dans la revue "l'année des poètes" des 1er janvier 1895,1896 et 1897

Apologie du poète Jules ALBY juste avant son décès - article du Petit Marseillais du 22 avril 1904

Vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.