Le site de la Communauté des Ginoux

Les Provinces Unies au temps de Louis XV

L’Histoire des Pays-Bas et celle de la Belgique sont compliquées à décrire. Ces territoires ont longtemps été convoités par leurs puissants voisins, l’Angleterre, la France, l’Autriche, l’Espagne.

La Belgique a été successivement gouvernée par des Bourguignons, des Espagnols et des Autrichiens sous le nom de Pays-Bas espagnols puis autrichiens.

Les Pays-Bas nommés les Provinces Unies, arrivent à garder une certaine autonomie et deviennent même une grande puissance commerciale colonisatrice et militaire sur les mers supplantant l’Angleterre et la France. Différents traités passés durant le règne de Louis XIV permettent aux Pays-Bas de conforter cette indépendance :

  • le traité de Nimègue signé avec le Royaume de France met fin à la guerre dite de Hollande le 10 août 1678
  • le traité de la Barrière signé le 15 novembre 1715 avec l’Empereur d’Autriche et le Roi de Grande Bretagne accorde le droit aux Provinces Unies d’entretenir une garnison dans différentes villes des Pays-bas autrichiens notamment celle de Namur où séjournera François de GIGNOUX.

Quand François de GIGNOUX se fait recruter par l’armée des Provinces Unies en 1742, celles-ci sont devenues une puissance mondiale. Elles vivent en paix tout en entretenant une flotte militaire importante. Elles entretiennent également une armée conséquente à l’intérieur de leurs frontières et, de surcroit, des garnisons dans plusieurs villes (comme Namur) appartenant aux Pays-Bas autrichiens afin de former une barrière à toute velléité d’envahissement du pays .

A la mort de François de GIGNOUX en 1798, les Provinces Unies ont évolué en République batave encouragée puis dominée par les Français.

Travail personnel de Joostik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.