Le site de la Communauté des Ginoux

GINOUX DEFERMON MANNOURY de CROISILLES

Consignes d'utilisation de l'arbre
Cliquer sur l’étoile pour se rendre à la page de la famille de l’individu. Dans le cas de plusieurs mariages pour un même individu, cliquer sur les étoiles de gauche à droite dans l’ordre des mariages.
Les ascendants de Jeanne DEFERMON et Philibert GINOUX sont indiqués par la couleur bleu
 
Mariage Louise-Alice de Mannoury de Croisilles et de Georges Ginoux de Fermon
Extrait du journal "Le Gaulois" du 28 Janvier 1886 - Anna, Fille de la Charité

Georges GINOUX DEFERMON est né le 12 Mai 1837 à Paris Xème. Il rencontre Louise Alice MANNOURY de CROISILLES à Paris, ils se marient en 1862. Georges est chef de bataillon des mobiles de la Loire inférieure de 1870 à 1871 (au titre de l’armée, il est fait chevalier de la légion d’honneur – dossier à consulter). Puis, il est élu conseiller général de la Loire-Inférieure. Ils passent de nombreux séjours à Neuvy-au-Houlme, dans l’Orne, chez eux. Ils vont souvent visiter les parents de Louise Alice à Argentan. Ils ont ensemble 5 enfants : Anna GINOUX DEFERMON (1863-1897), Raoul-César-Jean GINOUX DEFERMON (1865-1958), Charles GINOUX DEFERMON (1868-1938), Joseph-Philibert GINOUX DEFERMON (1869-1906) et Jeanne GINOUX DEFERMON (1877-1968).

Actes d’état civil de la famille.

Georges vit 121 bis rue de Grenelle (en 1864) Paris 7ème

En 1886, Georges est camérier secret de cape et d’épée de sa Sainteté. Le camérier secret a la charge de l’antichambre dite secrète du pape, où attendent les personnes reçues en audience privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.