Le site de la Communauté des Ginoux

Les COUSTABEAU

Les COUSTABEAU sont originaires d’Eguilles (13) depuis des générations (depuis peut-être les années 1500). Sur Eguilles, ils sont tous bouchers ou cultivateurs de père en fils.

Le premier COUSTABEAU qui arrive à la Roque d’Antheron est COUSTABEAU Jacques Frédéric né le 16 décembre 1805 à Eguilles. Il est le fils ainé de Jacques (1771-1841) et de AUSONNES Madeleine.

Il est boucher, comme son père, à Eguilles quand il se marie à PECOUT Eléonore Augustine (1817-1901) le 24 septembre 1843 à La Roque d’Anthéron.

Leur premier fils Jules Appolinaire COUSTABEAU naitra à Eguilles 11 août 1844  et se mariera à La Roque avec GRANON Marie Alexandrine le 23 avril 1874 tandis que les trois autres enfants naitront au hameau de La Jacourelle sur une colline de La Roque d’Anthéron, sur la route de Sainte Anne. La Jacourelle est la propriété de l’oncle d’Éléonore PECOUT. 

Louis Gustave, un fils de Armand COUSTABEAU et Thérèse VILLEVIEILLE se marie le 15 août 1947 à La Roque d’Anthéron avec Josette GUIEN, la fille de Fernand GUIEN et Lucienne GINOUX (pour lire cette page, il est nécessaire d’être connecté à l’espace privé)

Les COUSTABEAU d'Éguilles (Bouches du Rhône)

Jacques COUSTABEAU et Marthe LEBRE mariés en 1550

François COUSTABEAU et Jaumette CAULANIER mariés en 1582

François COUSTABEAU et Claudie MATHERON mariés en 1625

Jean André COUSTABEAU et Anne GUESSE mariés en 1662

Jean COUSTABEAU et Françoise DEYME mariés en 1686

Claude COUSTABEAU et Madeleine SAINT-ETIENNE mariés en 1724

Jacques Paul COUSTABEAU et Marianne PELISSON mariés en 1758

Jacques COUSTABEAU et Madeleine AUSONNES mariés vers 1792

Les COUSTABEAU de La Roque d'Anthéron (Bouches du Rhône)

Jacques Frédéric COUSTABEAU et Eléonore PECOUT mariés en 1843

Frédéric Gustave COUSTABEAU et Marie Adèle BONNARD mariés en 1874

Armand Émile COUSTABEAU et Thérésa Marie VILLEVIEILLE mariés en 1912

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.