Le site de la Communauté des Ginoux

Feuilles de verveine cristallisées

Vous avez la chance (verte) de disposer d’un pied de verveine citronnée (de préférence) et de temps (au minimum deux heures devant vous) ! Alors réalisez la cristallisation de ses feuilles ! Cela remplacera sainement vos “Haribo” préférés.

La recette en images

Ces ustensiles sont nécessaires
Du sucre cristallisé et un blanc d'oeuf légèrement battu à la fourchette (attention pas trop de bulles d'air ; il s'agit d'un peu plus liquéfier)
Cueillir le haut des tiges dont les feuilles sont plus tendres (les nervures ne gêneront pas en bouche), de plus la verveine va s'étoffer et d'autres récoltes seront possibles. Pour chaque feuille choisie garder le "pécou", un bout de tige pour la tenir par la suite.
Tremper chaque feuille dans le blanc d'oeuf et coller sur le rebord du bol (le blanc va s'écouler et laissera une fine pellicule sur chacune des faces de la feuille). On peut également utiliser un pinceau alimentaire.
Passer chaque feuille dans le sucre (recto, verso) et poser sur le papier sulfurisé
Mettre au four à 50°-60° durant 1h30 pour la première face et 45' pour la seconde face (suivant le four et les feuilles les durées peuvent varier ; veiller à ce qu'elles ne roussissent pas ; j'ai souvent eu la flemme de les retourner ; trop déshydratées, les feuilles se brisent en petits morceaux). Retirer les feuilles quand l'ensemble est froid et les conserver dans une boite en fer, le fond garni d'essuie-tout.
Le nec plus ultra : placer les feuilles sur les clayettes d'un déshydratateur sans besoin de les retourner (environ 2 heures)